Photo de famille du staff de Akvo au bord du fleuve Niger. Photo prise par Bintou Koné.

Bamako (Mali), 02 avril 2018 à 10h:05mn, l’équipe du Hub de Ouagadougou (Burkina) atterrissait á l’aéroport international Modibo Keita de Bamako pour la troisième édition du Team Week de Akvo en Afrique de l’Ouest. J’étais enthousiaste mais je me demandais au même moment comment allait se passer cette rencontre car nous sommes maintenant deux Hubs séparés qui interviennent dans la même région Ouest-Africaine.Vraiment particulier ce Team Week, nous avons eu droit à une journée de prise de contact, deux journées d’échanges sur l’avenir des 2 hubs car travailler ensemble pour un avenir radieux de Akvo dans la sous-région est capital. Une quatrième journée a été consacrée à l’écriture de projets. Caroline Figuères, consultante chez Akvo, venue des Pays-Bas était chargée de faciliter nos journées et de nous dispenser la formation sur la rédaction de projets.

Quatre jours de partage

Au jour de notre arrivée, nous avons eu droit à une bonne ballade sur le fleuve Niger, moment de détente et de communion. Nous avons ensuite eu droit à un bon diner pendant lequel notre collègue Lars Heemskerk a organié son traditionnel Quiz pop. C’était un jeu entre trois groupes. Le groupe qui totalisait le maximum de Le groupe qui a le plus de points remporte la compétition. Chaque groupe avait cette ardeur et une telle volonté de gagner. N’était-ce pas un simple jeu ? Si si, c’était un jeu. Cependant, chez Akvo, chacun veut donner le meilleur de lui-même et c’est ce qui fait notre force.

Ci-dessus: une photo des membres de l’équipe pendant la ballade sur le fleuve Niger. Photo prise par Wendemi Ilboudo.

Les 3 et 4 avril, dans la salle intitulée « Université » du Zoo de Bamako, nous avions eu l’occasion de discuter de la vraie raison de notre rencontre : le futur de Akvo en Afrique de l’Ouest. Pour les responsables de nos deux hubs, une bonne collaboration entre les deux équipes est primordiale. Pour y parvenir, faire un bilan était nécessaire. C’est dans cette optique que nous avons d’abord assisté à des présentations de Dagmar (Manager sortant du hub de Bamako), Emeline (Manager du hub de Ouagadougou), Abdoulaye (Hub Manager entrant du hub de Bamako). Leurs communications portaient essentiellement sur les résultats de la rencontre des Hubs Managers qui a eu lieu en janvier 2018 à Akvo Amsterdam (le siège), les perspectives pour 2018, le concept de solutions et celui de la théorie du changement (ToC) mis en place par Akvo. Leurs partages m’ont permise de comprendre les difficultés auxquelles Akvo fait face et les portes de sorties possibles pour y remédier. Ensuite, nous avons pu travailler par petit groupe de 4/5 sur les challenges et opportunités, la division des tâches, la planification efficiente et la communication entre les deux équipes.

En fin de compte, pendant deux jours seulement, nous avons mis sur la table des suggestions pertinentes qui aideront sans aucun doute aideront à consolider la collaboration entre les deux bureaux en l’Afrique de l’Ouest.

Ci-dessus (De gauche à droite): Nana Danté, Emeline Béréziat et Lars Heemskerk en session de discussion. Photo prise par Wendemi Ilboudo.

La quatrième journée, celle du 5 avril a été consacrée à la formation sur la rédaction de projets. Grâce à sa méthode participative, Caroline a su tirer profit (des idées) de chaque personne présente. Cette formation était la bienvenue. Elle a été une source de rappel pour certains et un cadre d’apprentissage pour d’autres.Bien que je ne sois pas du domaine technique, je trouve que ce genre de session pourrait aider de nombreux membres de notre équipe à fournir de meilleurs services à nos partenaires locaux. Dès notre retour, j’ai vu qu’Emeline avait déjà mis en pratique le tableau de Canvas lorsqu’elle voulait répondre à un appel d’offre d’une institution gouvernementale du Burkina. Nous avons beaucoup appris et la capitalisation se jugeait nécessaire.

Ci-dessus (de gauche à droite: Bintou, Rabdo et Claire): photo d’une mise en scène lors de l’exercice de rencontre d’un partenaire local. Photo prise par Wendemi Ilboudo.

Les actions à venir


Malgré la courte durée, comparativement aux autres Team Week auxquels j’avais déjà participés, ces trois journées nous ont permis de prendre conscience de l’importance d’avoir un seul objectif, une vision commune quel que soit le hub d’appartenance.
Ainsi, d’un commun accord, nous avons voulu mettre en place certaines procédures qui faciliteront cette collaboration entre nos deux hubs:
  • La mise en pratique du concept de «One Akvo »,
  • L’élaboration d’un guide de communication interpersonnelle,
  • Un document officiel relatif à la procédure à suivre pour la mise à disposition du personnel d’un hub pour prêter main forte à l’autre,
  • L’élaboration d’un livret de poche relatif à la rédaction de projets.


Enrichissant, je peux dire que cette troisième de notre Team Week l’a été et j’espère que toutes les actions seront mises en oeuvre avant la prochaine édition. Pour savoir ce qu’il en sera, restez connecté-e à notre site web. Mais avant cela, vous pouvez revivre ces trois jours de partage à travers la collection photo publiée sur Flickr et la vidéo de deux minutes ci-dessus, également disponible sur Akvo.TV.

Ilboudo Wendemi est Chargée de communication pour Akvo Burkina en Afrique de l’Ouest. Vous pouvez la suivre sur twitter @IWendemi.