Évaluation de l’empreinte carbone de la production du café en Indonésie

Nestlé, Nestlé, JDE Peet's et le projet Green Invest Asia de l'USAID ont récemment lancé une initiative conjointe relative à l'évaluation de l'empreinte carbone de deux (02) provenances importantes du café robusta au niveau international: le Vietnam et l'Indonésie. Cette initiative s'inscrit dans le cadre d'un partenariat sans précédent entre les deux plus gros acheteurs de café au monde et dix de leurs partenaires de la chaîne. 

 L'évaluation du carbone est menée par Enveritas, une organisation à but non lucratif spécialisée dans les services de vérification pour le secteur du café et appuyée par Akvo.

Ci-dessus : Une photo de Rodrigo Flores sur Unsplash.


Localisations

South Sumatra, Indonesia


Secteurs

Climate


Services

Data collection

Le défi

Les tentatives de réduction des émissions de gaz à effet de serre liées à la production de café ont échoué par le manque de données comparables, l'incohérence des procédures de comptabilisation du carbone et l'opacité de la traçabilité. Pour réduire l'empreinte carbone de la chaîne de valeur du café, il est essentiel de disposer de données de référence précises sur les émissions de carbone.

La solution

Akvo accompagne Enveritas, une organisation à but non lucratif spécialisée dans les services de vérification et de durabilité basés sur des données pour l'industrie du café afin de réaliser l'évaluation du carbone dans le sud de Sumatra, en Indonésie. Akvo a formé des enquêteurs sur le terrain dans le sud de Sumatra et a dirigé le travail sur le terrain pour la collecte de données auprès de 134 producteurs.

Ci-dessus : Une photo de Delightin Dee sur Unsplash.

L’impact

Les résultats de l'évaluation conjointe du carbone seront publiés sur le site du projet Green Invest Asia de l'USAID. Ils seront également diffusés dans des cadre de dialogues sur le café durable qu’organisera le projet Green Invest Asia de l'USAID conjointement avec la Global Coffee Platform. Les entreprises participantes devraient utiliser ces informations dans leurs divers réseaux d'approvisionnement au niveau international et en Asie du Sud-Est afin de rendre la production de café plus pérenne.